Bandeau accueil Continuo Jazz & Classique

Cliquez ici pour modifier le titre

Classical & Jazz music… 
a new way with 
Continuo Musique !
Le Classique & le Jazz… autrement

Hahn - Debussy : Oeuvres pour pianoPhilippe Guilhon-Herbert, piano

Reynaldo Hahn (1874-1947) : Passante, Ombre de Chopin, Douloureuse rêverie, Invitation à la Valse, Valse noble, Regrets, Ouranos, à un mouchoir, Héliotropes, Good Bye, Les deux écharpes, Arôme suprême, Soleil d'automne, Valse 1, Hommage à Martius, Portrait, Bacchante endormie, Grands Yeux, Ivresse.

Claude Debussy (1862-1918) : 1-6 Préludes (Danseuses de Delphes, Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir, General Lavine Excentric, La terrasse des audiences du clair de lune , La danse de Puck, Minstrels), Image "Cloches à travers les feuilles", Golliwog's cake walk, Ninette.

C’est à une rencontre pour le moins insolite que nous convie Philippe Guilhon-Herbert dans cet enregistrement - voici que se croisent, grâce à l’ingéniosité de l’interprète, les chemins de deux artistes qui paraissent de prime abord aussi dissemblables que possible : Claude Debussy et Reynaldo Hahn. L’auditeur aura beau jeu de hausser les épaules ; proposons lui un pacte : pourquoi ne pas aborder cette étrange confrontation en se débarrassant des préjugés et des clichés que ces créateurs ont ressenti toute leur vie comme un insupportable carcan ? 

De même que Debussy a toujours protesté avec véhémence contre l’étiquette de musicien impressionniste dont on voulait l’affubler, Reynaldo Hahn a souffert de son côté d’être relégué au rang de musicien de salon, aussi léger que superficiel. Présenter dans un même programme des oeuvres pour piano de deux compositeurs que tout semble opposer constitue un pari risqué : comment mettre en miroir deux univers aussi éloignés ? 

Quel sera le subtil dosage qui permettra de déployer les multiples facettes de leur langage musical ? Telle est la hauteur de l’enjeu à laquelle on devra mesurer la réussite du projet.


It is to an at least unusual meeting that invites us Philippe Guilhon-Herbert in this recording - here

is crossing, through the ingenuity of the performer, the paths of two artists who seem at first sight so dissimilar as possible: Claude Debussy and Reynaldo Hahn. The auditor will find it easy to shrug ; let us propose him a pact: why not approach this strange confrontation by getting rid of prejudices and clichés that these creators felt all their life as an unbearable yoke ? As well as Debussy always

protested vehemently against the label of impressionistic musician of which we wanted to dress him, Reynaldo Hahn suffered from his side to be relegated to living music musician, as light as superficial.

Present in the same CD works for piano by two composers that everything seems to bring into conflict is a risky bet ; how to put in mirror two universes so distant ? What will be the subtle balance which will allow to deploy the multiple facets of their musical language? Such is the scale of the challenge to which we will have to measure the success of the project brought to a successful conclusion here by the talented pianist Philippe Guilhon-Herbert.