Bandeau accueil Continuo Jazz & Classique

Cliquez ici pour modifier le titre

Classical & Jazz music… 
a new way with 
Continuo Musique !
Le Classique & le Jazz… autrement

                   Catalogue CD Musique Classique

"NOCTURNE" 

Raphaël EPSTEIN, piano


Robert Schumann (1810-1856): Des Abends Op.12, In der Nacht Op.12 

Gabriel Fauré (1845-1924): Nocturne n°6 

Claude Debussy (1862-1918): Clair de lune, Terrasse des audiences

du clair de lune, Soirée dans Grenade 

Frédéric Chopin (1810-1849): Nocturne, op.48 n°1 

Franz Liszt (1811-1886)Liebestraüme n°3 

Ferruccio Busoni (1866-1924): Elégie n°6 "Erscheinung", Elégie n°5 "Die Nächtlichen" 

Félix Mendelssohn (1809-1847) & Serge Rachmaninoff (1873-1943)

Scherzo du Songe d'une nuit d'été.

Ô combien fascinante est la nuit ! Propice au rêve et à l’exaltation, elle a de tous temps inspiré les hommes. Tour à tour calme, douce et tendre (Des Abends, Clair de lune), ou inquiétante, tourmentée et tumultueuse (In der Nacht, Elégies), souvent changeante et multiple comme dans le Nocturne de Fauré. Lieu privilégié du sentiment amoureux pour Chopin et Liszt qui rivalisent d’expression passionnée ; noble, mélancolique et drama que pour le premier, éperdue et enflammée pour le second. Dans la deuxième partie du programme, l’énigmatique et enchanteresse Terrasse des Audiences du Clair de Lune laisse place à la sérénade hispanisante de La Soirée dans Grenade avec ses harmonies chatoyantes et odorantes, et son rythme lancinant. Au contraire, les Elégies de Busoni dévoilent la face sombre et fantasmagorique de la nuit, tandis que dans le Scherzo du Songe d’une nuit d’été transparait toute la féérie Shakespearienne. Bon voyage musical au coeur de la nuit ! 

Réf. CC777.813 / 3770000059939

ACHETEZ SUR :

Concerto et Sonates baroques  -  "LE PHÉNIX" vol 1

Ensemble Le Concerto d'Amour :

Philippe Foulon, Pardessus de viole d’amour & violoncelle d’amour

Jean-Pierre Nouhaud, Violoncelle d’amour 

Marie Nouhaud, Violone d’amour  -  William Waters, Théorbe


M.Corrette (1707-1795): Concerto Le Phénix - J.Barrière (1707-1747): Sonate en ré min - J. Bodin de Boismortier (1689-1755): Sonate en ré Maj - M.Berteau (1705-1771): Sonate en trio en mi min - R. de Visée (1660-1732): Chaconne en sol - A.Vivaldi (1678-1741): Largo du concerto en sol min - A.Corelli (1653-1713): Sonate XII opus V, Chaconne.


Le Concerto d’Amour, fondé en 2010 par Jean-Pierre et Marie Nouhaud ainsi que Philippe Foulon, mène depuis plusieurs années une recherche musicologique et organologique autour de la reconstruction d’instruments baroques : les instruments d’amour à cordes sympathiques. Cet album, « Le Phénix » témoigne de la renaissance de ces instruments très rares au travers de pièces de compositeurs  emblématiques des XVIIème et XVIIIème siècles, français et italiens. Par ailleurs Corrette, Barrière, Vivaldi, Corelli… étaient eux-mêmes des interprètes virtuoses de ces instruments. Ils sont caractérisés par un jeu de cordes métalliques supplémentaires, les cordes sympathiques: elles ne sont pas sollicitées et vibrent en résonance avec les notes jouées de même hauteur. Ce phénomène crée un « halo sonore », une sorte d’atmosphère « surnaturelle » très appréciée à l’époque baroque.  Cet album ouvre une nouvelle collection « Musica Angelica » dédiée aux instruments d’amour.

Réf. CC777.811 / 3770000059113           

ACHETEZ SUR :

"ALLA CETRA… .  De Haendel à Pernel !"

Alexis Vassiliev, Contralto - François Pernel, Harpes.


Henry Purcell (1659-1695) : “Hark ! The echoing air ...” extrait de The Fairy Queen - Anonyme (17ème siècle) : Air traditionnel irlandais : Willow, Willow - Mikhail Glinka (1804-1857) : Alla Cetra - Anton Rubinstein (1829-1894) : La Nuit - Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893) : Berceuse - Alexandre Dargomijski (1813-1869) : Air de Laure extrait de Le Convive de pierre - Serge Rachmaninoff (1873-1943) : Devant une église - François Pernel : HymN extrait de Galexya, Marie de la réconciliation extrait de Ave Maria, Bogoroditsa extrait de Ave Maria, Danse fragile extrait de Mystical Works - Anonyme / Negro Spiritual : Deep River -  Jean-Paul E.Martini : Plaisir d'Amour.

Les airs qui composent cet album ont été enregistrés en direct en 2015, durant les concerts donnés par Alexis Vassiliev et François Pernel. Depuis leur rencontre, en 2013, les deux musiciens explorent les sonorités insolites de l'alliance voix et harpe - alliance ancestrale au travers des siècles, qu'on retrouve notamment dans l'antiquité grecque. Si par la suite, à certaines époques, la harpe a connu un emploi plus restreint, aujourd'hui Alexis Vassiliev et François Pernel font revivre cette union par leur répertoire qui emprunte à toutes les époques, de l'Arménie du IVè siècle jusqu'à nos jours, et dont cet album donne un témoignage dans les acoustiques naturelles des églises où ils ont été captés.

Réf. CC777.809 / 3576077778090

ACHETEZ SUR :

"INSPIRATIONS"  -  Maïté Louis, violon


Eugène Ysaÿe, Sonate Obsession

Max Reger, Sonate n°:1 op 91

J.-S.Bach, Partita n°: 3


Cet enregistrement est une révérence de l’humble musicienne devant ces chefs d’oeuvre, qui donnera à l’auditeur, je l’espère, la vision de ce mouvement en incessant perfectionnement. (Maïté Louis)




Réf. CC777.808 / 3770000059854

ACHETEZ SUR :

"Musique française et russe pour harpe(s)"

Alisa Sadikova & Isabelle Perrin, harpes


Robert-Nicolas-Charles Bochsa (1789-1856) : Duo avec variations pour 2 harpes sur l’air « Soyez sensibles » des Mystères d’Isis  / Mikhaïl Glinka (1804-1857) : Nocturne l’Adieu (dit aussi « La Séparation ») /  Variations sur un thème de Mozart (« Don Giovanni ») / Claude Debussy (1862-1918) : En bateau version pour piano à 4 mains jouée à deux harpes /  Henriette Renié (1875-1956) : Danse des lutins / Marcel Tournier (1879-1951) :  Sonatine  Allegrement,  Calme et expressif, Fiévreusement / Mili Balakirev (1837-1910) & Dmitri Chostakovitch (1906-1975) :  Polka pour deux harpes / Serge Prokofiev (1891-1953) : Prélude Ekaterina Walter Khüne (1870-1930) :  Fantaisie sur un thème de Eugène                                                                                 Onéguine de Tchaikovsky.


La musique française et la musique russe ont toujours entretenu des liens culturels, de la francophile impératrice Catherine II à l’admiration du jeune Debussy pour Moussorgski, des voyages de Glinka et de Tchaïkovski en France au long séjour de Boieldieu à Saint-Pétersbourg.

Ces complicités musicales trouvent un écho harmonieux dans le programme franco-russe de ce disque, consacré à la harpe. Les oeuvres qui le composent furent soit écrites directement pour l’instrument, soit le fruit de transcriptions ou d’arrangement d’airs d’opéra, comme ce fut la mode pendant des décennies. Les tubes de l’époque, de Mozart, de Gounod, de Tchaïkovski et de bien d’autres, étaient variés et confiés aux formations musicales les plus diverses – un lointain équivalent de nos « versions remixées » ou « remix » actuels. Cette tradition prospéra des débuts de l’opéra jusqu’au XXe siècle (et même XXIe siècle), comme en témoigne la Fantaisie conclusive de ce disque, composée par Ekaterina Walter Khüne.

Réf. CC777.730 / 3770000059304                                   

ACHETEZ SUR :

Johannes BRAHMS : "Intégrale des trios pour piano et cordes"


Graf MOURJA, violon - Françoise GROBEN, violoncelle - Peter LAUL, piano


Trio n°3 Op.101 - Trio n°2 Op.87 - Trio n°1 Op.8 pour piano, violon & violoncelle.  Trio Op.40 pour piano, violon et cor (violoncelle ou alto).


Françoise Groben nous a quittés le 28 mai 2011. Cette intégrale constitue en quelque sorte son testament musical, nous permettant de continuer à partager cette interprétation magistrale !

Ce n'est qu'en 1880, soit vingt-sept ans après la composition d'un premier Trio avec piano en si majeur (op.8) que Brahms revint à ce genre musical. Son premier opus de jeunesse, véritable coup de maître néanmoins, ne l'avait pas incité à poursuivre dans cette voie. Peur des illustres modèles de Haydn, Mozart, Beethoven, Schubert et Mendelssohn, en particulier ? Crainte d'entrer dans le moule d'un univers bien connu et apprécié de tous, mais précisément trop répandu notamment parmi les interprètes amateurs ? On sait que par goût du défi et avec un soupçon de forfanterie, Brahms aimait avant tout se distinguer, surprendre ses auditoires. N'avait-il pas choisi en 1860 puis en 1865, la forme si rare du sextuor à cordes pour livrer à la postérité deux de ses plus grands chefs d'oeuvre de la musique de chambre ? Mais, bien que conscient de son talent, le musicien l'était aussi de ses imperfections comme l'est un artisan précautionneux. Un tel état d'esprit le conduisit régulièrement à remanier ses propres partitions. Le Trio op.8 ne fut pas épargné par l'exercice et la révision intégrale de la partition en 1891, de cet essai de jeunesse, eut lieu trente-sept ans après la composition de la version originale .

Réf. CC777.728-29 / 3770000059281             

ACHETEZ SUR :

"Berceuses au piano" (Lullabies at the piano) - Raphaël Epstein, piano


Works from Bernhard Flies - Johannes Brahms - Joaquin Rodrigo - Samouïl Maïkapar - Robert Schumann - Claude Debussy - Igor Stravinsky - Edvard Grieg - Piotr Ilitch Tchaïkovsky - Frédéric Chopin - Samouïl Feinberg - Sergueï Liapounov - Louis Moreau Goschalk - Gabriel Fauré - E. York Bowen - Nikolaï Kapoustine  - Alejandro Garcia Caturla - Ferruccio Busoni.


En parcourant le répertoire, je me suis aperçu que la plupart des compositeurs  avaient écrit une berceuse, et opérer une sélection pour réaliser l'album que vous tenez entre les mains s'est révélé une tâche    particulièrement ardue. J'ai choisi celles qui m'ont paru les plus belles, mais aussi les plus connues (Flies (longtemps attribuée à tort à Mozart), Brahms, Fauré ), en privilégiant la variété des styles et de l'expression, de la plus grande ingénuité (Flies , Brahms, Rodrigo, Maïkapar, Caturla) il une profonde nostalgie (Grieg, Tchaïkovsky), en passant par une infinie  tendresse (Schumann , Chopin), un lyrisme aux couleurs jazzy (York Bowen, Kapoustine ), ou encore explorant les limbes (Feinberg, Busoni).                    CC777.805 / 3576077778052

ACHETEZ SUR :

"Colette MAZE, 104 ans de piano"


Claude Debussy : L'Isle Joyeuse - Images - Valse romantique - Danse

Frédéric Mompou : Paisajes / Alberto Ginastera : Danza de la moza donosa

Astor Piazzolla : Milonga del Angel.    Colette MAZE, piano 


Née en 1914, élève d’Alfred Cortot de 1935 à 1940 à l’École Normale de Musique de Paris, Colette Maze est la dernière interprète à pratiquer sa méthode. Ses enregistrements de Claude Debussy sont le témoignage de cette approche originale, sensible et imagée.

Ces enregistrements ont été réalisés en 2017. Colette Maze aujourd'hui âgée de 104 ans continue à pratiquer avec passion son art du piano.

"C'est sur le plus beau, un crapaud, le plus petit des pianos à queue Steinway, qu'elle a enregistré ce quatrième disque dédié à Claude Debussy mais aussi à Piazzolla et Ginastera. Un ingénieur du son est venu l'enregistrer chez elle…(…) Si je joue encore à mon âge, dit-elle, c'est parce que l'enseignement d'Alfred Cortot et de Nadia Boulanger était tout en souplesse et basé sur l'improvisation".                                                                           Réf. CC777.804 / 3770000059847         

ACHETEZ SUR :

"Médailles Antiques" - Tribute to the french chamber music

Trio CERRYS :

Yuko Sugiyama, flûte - Ruggero Capranico, violon - Raphaël Epstein, piano


Jean-Marie Leclair (1697-1764):  Sonate en trio Op.13/2

René de Boisdeffre (1838-1906): Sérénade Op.85

César Cui (1835-1918): Cinq pièces Op.56

Philippe Gaubert (1879-1941): Médailles antiques

Jacques Ibert (1890-1962): Deux interludes

Henri Rabaud (1873-1949): Andante & Scherzetto Op.8


Réf. CC777.726 / 3770000059267

ACHETEZ SUR :

Jean-Pierre DUPORT  (1741 - 1818) 

6 sonates pour violoncelle et basse dédiées au Roi de Prusse


Sonate I en ré Maj, Sonate II en mi min, Sonate III en do Maj, Sonate IV en fa Maj, 

Sonate V en la Maj, Sonate VI en ré Maj.


Raphaël Pidoux, violoncelle (de Gioffredo Cappa, Saluzzo 1680)

Kay Ueyama, clavecin (de Reinhard von Nagel, 2010)

Pascale Jaupart (de l'Ecole de Rome, XVIIIè siècle)


Réf. CC777.725 / 3770000059250

ACHETEZ SUR :
Luca Antignani : Azulejos

Cyril Dupuy, cymbalum / Aurélie Bouchard, harpe / Ensemble Les Temps Modernes : Fabrice Pierre, direction / Michel Lavignolle, flûte / Jean-Louis Bergerard, clarinette Claire Bernard, violon / Estelle Gourinchas, alto / Florian Nauche, violoncelle / Emmanuelle Maggesi, piano.

Luca Antignani (1976-*) : Trio del sogno e del gabbiano pour violon, violoncelle et piano, Etude sur "La vie" pour cymbalum, flûte, clarinette, violon, alto et violoncelle, Azulejos pour harpe, Nix et nox pour flûte, clarinette, violon et violoncelle, Due interludi pour cymbalum, Les murs de Jean pour flûte, clarinette, violon, alto,                                                                              violoncelle, harpe et piano, Canto d'infanzia version pour harpe, cymbalum, alto et                                                                    clarinette.
Réf. CC777.721 / 3770000059212

ACHETEZ SUR :

Vanhal - Beethoven 

Didier Castell-Jacomin, piano / Geert Baeckelandt, clarinette
CATALPA wind quartet.

Jean-Baptiste Vanhal (1738-1813) : Sonate n°1 pour clarinette et piano en si b, Sonate n°3 pour clarinette et piano en si b - Ludwig van Beethoven (1770-1827) : Quintette pour piano et vents en mi b Maj Op.16

Réf. CC777.720 / 3770000059205

ACHETEZ SUR :